Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > Recrutements > Offres de thèses 2017

Photonique --- Fibres optiques pour les lasers de haute puissance/énergie : transport/génération de faisceaux et mise en forme spatiale de grande qualité

par Webmestre - publié le

Direction de thèse : Géraud BOUWMANS — Olivier VANVINCQ

Depuis une quinzaine d’années, les amplificateurs et lasers à fibre sont en plein essor. Toutefois, plusieurs applications industrielles (usinage, biologie...) et de grands équipements tels que le laser Méga-Joule bénéficieraient fortement de lasers fibrés délivrant un faisceau monomode aplati (éclairement homogène) de forte énergie/puissance et de polarisation contrôlée. Dans ce contexte, le laboratoire PhLAM, en collaboration avec le CEA/CESTA, a réalisé deux premières mondiales : une fibre monomode délivrant un mode plat puis une version préservant l’état de polarisation. En outre, il est important de concevoir un système fibré permettant le transport de faisceaux de haute qualité spatiale et de forte puissance sur une dizaine de mètres tout en évitant les effets délétères (non- linéarité, modulation FM/AM...). La thèse proposée consiste à poursuivre ces travaux (labélisés par l’Equipex Flux et le CPER P4S) visant à amplifier directement le signal dans la fibre mode plat à maintien de polarisation et à augmenter l’aire effective de ce mode tout en éliminant les autres modes nuisibles à la qualité du laser. Les travaux viseront aussi à une meilleure compréhension de l’impact sur les propriétés modales de la fibre des différentes étapes de fabrication, des courbures, du dopage ainsi que des effets thermiques engendrés lors de son utilisation. La seconde problématique portant sur les fibres de transport consistera en la conception et aux tests de différents types de fibres, y compris les fibres à cœur creux. L’objectif à terme est une mise en œuvre sur le pilote du laser Méga-Joule. Le(la) candidat(e) à la thèse pourra s’appuyer sur les connaissances et compétences des membres du laboratoire SYLFE (PhLAM-CEA/CESTA), ainsi que sur la plateforme Fibertech. Le(la) candidat(e) aura la possibilité de travailler sur l’ensemble du projet (théorie, simulation, fabrication et caractérisation des fibres réalisées) selon ses envies et compétences.