Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > Recrutements > Offres de thèses 2017

SPECTRO — Capture et échange du CO2 par cristallisation d’hydrates : mécanisme alternatif pour le piégeage et la récupération d’énergie

par Webmestre - publié le

Direction de thèse : Bertrand Chazallon — Claire Pirim

La réduction des émissions de CO2 représente un enjeu majeur pour le milieu industriel et la France s’est fixée comme objectif de diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Afin de réduire l’impact de l’activité anthropique sur l’environnement, il est nécessaire de développer des techniques de captages et de séquestrations des gaz de combustion des centrales thermiques ou des aciéries.

Dans cette optique, le piégeage des gaz de combustion (CO2 et CO) par cristallisation d’hydrates représente une alternative à fort potentielle par rapport aux technologies existantes (amines). La technique envisagée consite à mettre en contact du gaz avec l’eau (sous forme d’hydrates) dans des conditions très spécifiques. Une autre approche consiste à échanger les gaz de combustion avec des hydrates de gaz naturels pour en récupérer le méthane (et les hydrocarbures) stocké.

La diffusion inélastique de la lumière (effet Raman) est appliquée ici pour évaluer la sélectivité (séparation), la fraction récupérée de CO2 et CO dans les hydrates et la cinétique du mécanisme d’échange avec d’autres gaz comme CH4. Le/la candidat(e) sera impliqué(e) dans l’élaboration originale de clathrates et étudiera la sélectivité et l’échange de gaz dans ces composés à l’aide de la désorption thermique et spectroscopie Raman.