Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > Actualités

Soutenance de thèse d’Imane Haykal

par Webmestre - publié le

Les molécules organiques complexes sont abondantes dans le milieu interstellaire et leur détection est
indispensable à la compréhension des processus chimiques gouvernant l’univers. Les détections astronomiques
sont réalisées par des télescopes comme ALMA, SOFIA, HERSCHEL et IRAM, dans le domaine
millimétrique. À cette fin la spectroscopie de rotation en laboratoire est une étape indispensable. L’étude du
glycolaldéhyde, de l’isocyanure d’allyle et du formiate de méthyle a été réalisée. Les spectres ont été enregistrés
sur le spectromètre millimétrique et submillimétrique du PhLAM.

Le glycolaldéhyde est une molécule pré-biotique possible, les états fondamentaux et les trois premiers modes de
vibration des deux isotopologues 13C ont été modélisés par le modèle théorique du Hamiltonien de Watson.

Le formiate de méthyle, isomère du glycolaldéhyde, est très abondant dans le milieu interstellaire. Il contient
un groupe méthyle et est caractérisé par un mouvement de grande amplitude qui se couple avec la rotation
globale de la molécule. La modélisation de ce couplage a nécessité un ajustement global des états de torsion νt =
0 et 1 du groupe méthyle de l’isotopologue 13C-2. Sa détection dans Orion-KL sera reportée.

L’isocyanure d’allyle est d’intérêt astrophysique. Cette molécule présente une structure hyperfine due à
l’atome N et résolue uniquement dans le domaine micro-onde. L’analyse des états fondamentaux des
conformères Cis et Gauche les plus stables a été entendue dans le domaine millimétrique et submillimétrique.
L’interaction de Coriolis (type a et b) entre les niveaux ν1 = 1 et ν2 = 1 du conformère Cis de l’isocyanure
d’allyle a été modélisée.