Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > Actualités

Soutenance de thèse d’Aude Sivéry

par Webmestre - publié le

« La dynamique du stress en cellules vivantes »

vendredi 18 juillet — 14h — amphi. du CERLA

Résumé

La cellule lutte à chaque instant contre les perturbations afin de maintenir l’équilibre de son milieu intérieur, et permettre sa survie. L’apparition d’espèces oxydantes ou l’augmentation de la température sont autant de perturbations auxquelles une cellule doit faire face. Mon travail de thèse s’est articulé autour de la dynamique temporelle des stress oxydant et thermique en cellules vivantes.

L’originalité de l’équipe dans laquelle j’ai effectué ma thèse est de proposer une alternative aux photothérapies dynamiques en produisant directement, sans photosensibilisant, de l’oxygène singulet considéré comme l’agent cytotoxique principal. Cette façon de produire directement l’oxygène singulet permet non seulement d’adresser plus directement des questions de dosimétrie qui sont importantes en thérapie mais aussi d’identifier les macromolécules impliquées dans le stress oxydant. Dans une première partie je présenterai des études de cinétique photochimique qui ont permis de déterminer dans différents solvants et en cellule, le taux de production et la réactivité de l’oxygène singulet avec un partenaire spécifique.

Dans une seconde partie, je présenterai mes travaux sur la dynamique temporelle de réponse au stress thermique en cellules vivantes. Le développement d’un modèle mathématique minimal de titration du stress thermique couplé à des expériences associant un facteur de transcription clef dans la régulation du stress, nous ont permis de mettre en évidence les contributions des principales réactions impliquées dans le mécanisme de réponse cellulaire au stress thermique.